roux.gif

siteais.gifSite ASH

AIDE AUX DEBUTANTS OPTION F 

Actualisation 24 avril 2015

roux.gif

1 CONCEPTION DIDACTIQUE OPTION F

2 PROGRESSION ou PROGRAMMATION, SEQUENCE OU SEANCE ?

3 CAHIER-JOURNAL OPTION F

4 QUATRE QUESTIONS PENDANT LA REDACTION DE LA FICHE DE PREPARATION

5 FICHE DE PREPARATION A DEUX NIVEAUX

6 MODELE A REMPLIR DE FICHE D'EVALUATION

roux.gif

 

1 CONCEPTION DIDACTIQUE OPTION F

1-Séquence :

La séance s’inscrit dans une séquence, garantissant la continuité des apprentissages.

En référence aux programmes, aux compétences du socle commun, et aux besoins des élèves, repérés auparavant lors des évaluations diagnostiques.

2-Apprentissage :  

Adéquation entre l’apprentissage visé et l’activité proposée.

L’apprentissage visé s’exprime par l’objectif de la séance qui est formulé en termes d’acquisition de connaissances, de capacités ou d’attitudes, il annonce les critères de réussite à l’évaluation de fin de séance.

3-Qualité de la communication :

La langue employée par l’enseignant à l’oral et à l’écrit est dans un français correct servant de modèle.

4-Introduction de l’activité :

L’activité est justifiée par l’enseignant afin qu’elle prenne sens pour les élèves.

On fait émerger, chez les élèves, leurs représentations initiales du sujet à traiter.

5-Consigne

Si l’activité est initiée par une consigne, celle-ci doit pouvoir être reformulée par au moins deux élèves de niveaux différents.

6-Supports

Ils conviennent à l’âge réel des élèves, permettent un apprentissage ayant du sens pour eux, sont aménagés pour tenir compte des écarts de ressources, et d’acquis entre les élèves.

7-Evaluation

Une évaluation sommative est prévue au terme de la séquence.

Au cours de la séquence, une évaluation formative permet la régulation.

8-Gestion du temps

L’activité proposée doit convenir au temps disponible pour la séance. Fourchettes de temps à prévoir.

 

On privilégiera le temps de parole des élèves, le conflit-socio cognitif en proposant des recherches en duo ou en petits groupes, la métacognition pour faire émerger les stratégies et faire prendre conscience de ses propres démarches, en vue de remédiations.

On pourra mettre les élèves en recherche autonome en petits groupes, afin de s’installer un petit moment (10 min) dans un groupe d’élèves nécessitant des aides particulières.

Il est préférable de s’asseoir quelques minutes avec chaque groupe que de passer debout en permanence de groupe en groupe en donnant à voix haute des aides orales ou des consignes qui n’intéressent pas forcément l’ensemble de la classe.

Les points d’appui de tout enseignant de SEGPA-EREA seront :

La différentiation pédagogique (tous les élèves n’ont pas besoin des mêmes choses au même moment : travail par groupes, individualisation,...).

_ Un renforcement du travail par projet (projet de groupe, mais aussi Projet Personnel de l’Elève (PIF, PAP), éducation au choix et aide à l’orientation, projet classe-atelier).

_ Un suivi et un encadrement particulier des élèves (enseignant référent, livret de compétences, réunions de synthèses).

_ Un travail particulier sur l’image de soi et la citoyenneté.

_ Un travail d’équipe et de partenariat (prise en charge de plusieurs classes avec des options disciplinaires différentes, travail avec les professeurs d’atelier et de collège intervenant en SEGPA, lien avec les familles, relations avec les partenaires extérieurs pour le suivi social ou de justice, ...).

_ Une participation à l’inclusion d’élèves handicapés ou malades (intégration d’élèves d’ULIS, liaison avec les établissements spécialisé ...).

roux.gif

Jean-Pierre PERRIN

Formateur ASH

Adresse de courrier électronique: jean-pierreperrin@orange.fr

Adresse de la page: http://pagesperso-orange.fr/ash-jpp/debutsF.html

J'attends vos remarques, ajouts, et suggestions de présentation, merci d'avance.

siteais.gifnouveau.gifSite réactualisé le: 24 avril 2015

roux.gif