roux.gif

 

siteais.gifSite ASH

 

L'AUTORITE

Actualisation 20 janvier 2017

roux.gif

 

Qu'est ce que l'autorité?

Françoise Rossetti-Herbelin

 

A partir du site : http://www.pedagopsy.eu/autorite.htm
 

L'autorité au sens initial du terme c'est:

Etre soi-même l'auteur de ses actes pour permettre à l'autre de le devenir

Pour l'enseignant s'approprier une autorité ce n'est pas s'approprier un pouvoir

En excluant l’intervention de la force, cette définition fait ressortir le caractère psychique qui s’attache au phénomène d’autorité.

Elle souligne également le fait qu’il s’analyse nécessairement dans un rapport entre la source de l’autorité et le sujet dont elle influence la conduite.

C’est dire que l’assise psychique de l’autorité ne peut être découverte par la seule analyse des psychologies individuelles.

 

Définition de l'Encyclopédie Universalis

<<L’autorité est le pouvoir d’obtenir, sans recours à la contrainte physique, un certain comportement de la part de ceux qui lui sont soumis. >>

Elle se situe dans une relation entre le commandement et l’obéissance, ce qui permet de considérer l’autorité comme un phénomène social.

 

L'autorité normale est corrélative d'une volonté groupale d'auto-organisation

L'autorité "normale" se pense en terme de responsabilité et non d'autoritarisme.

Les fonctions de l'autorité sont avant tout :

La garantie de la loi

La facilitation de la tâche du groupe:stimulation du groupe, coordination des efforts, décisions sur les moyens opportuns en vue d'atteindre les objectifs du groupe La facilitation des relations internes accroissement de la cohésion, renforcement du moral, apaisement des tensions et des conflits interpersonnels, maintien de l'unité groupale

 

Les éléments de l'autorité :

Un positionnement clair dans la fonction

Un positionnement de l'enseignant dans sa fonction permet de définir la place de chacun.

C'est l'enseignant qui fixe les règles du jeu, le CADRE de fonctionnement du groupe (au besoin après discussion avec le groupe)

Ceci tient au fait qu'il est le représentant dans le groupe de "l'institution Éducation Nationale», qu'il a reçu "une fonction d'autorité" de cette institution.Qu'il le veuille ou non, qu'il le ressente où non, c'est comme cela! Du reste les jeunes eux le savent et ne s'y trompent pas!

Il laisse ouverte la possibilité pour chacun de communiquer avec lui, avec son propre "Je".

Pour instaurer cet espace relationnel, il est nécessaire que l'enseignant définisse son propre cadre et champ d'action et soit le plus clair et cohérent possible

 

Il est important d’identifier ses compétences et ses zones d'intolérance:

Personne ne peut porter seul l'échec d'une classe (se remettre en cause, oui, mais ne pas se culpabiliser et reconnaître ses limites)

Un positionnement clair en tant que personne

Dire "Je "pour se positionner dans une situation et inviter l'élève à se positionner dans sa propre place.

Un positionnement clair dans les différences de génération

L'enseignant en tant que personne n'appartient pas à la même génération que l'élève. "Je suis un(e enseignant(e) : je ne suis pas le copain ou la copine d'élèves."

Si l'enseignant est trop proche de l'élève, il peut s'installer une "confusion identitaire".

 

Voir également

Les trois conceptions actuelles de l’autorité par Bruno Robbes

http://www.cafepedagogique.net/l_Autorite.aspx

cahiers-pedagogiques.com/article.php3?id_article=1932

http://www.huyghe.fr/actu_305.htm

http://www.huyghe.fr/actu_322.htm

roux.gif

 

Jean-Pierre PERRIN

Formateur ASH

 

Adresse de courrier électronique: jean-pierreperrin@orange.fr

 

Adresse de la page: http://pagesperso-orange.fr/ash-jpp/autorite.html

 

J'attends vos remarques, ajouts, et suggestions de présentation, merci d'avance.

 

siteais.gifnouveau.gifSite réactualisé le: 20 janvier 2017

 

roux.gif